Le phare de Warnemünde

Malgré ma promesse de la page d'accueil , je n'ai pu résister à mettre une photo du phare de Warnemunde. Sauf que la mienne ne le présente pas par une journée radieuse, comme toutes les cartes postales, mais sous un ciel plombé après une grosse pluie, dans le Berry ils appelleraient cette averse un rataillau, c'est pour dire sa soudaineté.

Un des symboles de la ville Un des symboles de la ville
La tour Eiffel du port

Construit en 1897, il fait près de trente mètres de haut. Inutile dire qu'une fois en haut on a une belle vue sur Warnemunde et le port. Une plaque rappelle que lors de sa construction, c'était la dernière maison avant le Danemark.

Le phare et la théière. Le phare et la théière.
Le phare et la théière.

Histoire du phare

Le phare se situe sur l'estuaire de la Warnow, il a une hauteur de 36,9 mètres.

En 1862, on remplaça l'ancien phare, haut de 8 mètres, par un nouveau. Sa construction fut approuvée en 1863, cependant, à la suite de désaccords sérieux entre ses financiers, la ville de Rostock et les chemins de fer de Mecklembourg le projet ne fut réellement lancé qu'en 1897 et mis en service en octobre 1898.

Pour les fondations, comme le sol est meuble, 33 poteaux furent empilés à 11 mètres de profondeur. Le phare possède deux caves et la partie au-dessus du sol mesure 31 mètres de haut. Elle est construite en briques blanches vernissées avec plusieurs rangées de briques vertes. La tour a deux galeries utilisées comme plates-formes d'observation panoramiques pour les visiteurs.

Au début, pour éclairer, la lampe du phare brûlait du pétrole et plus tard du gaz. L'ensemble rotatif des lentilles de Fresnel était propulsé par un mécanisme d’horlogerie, entraîné par un lourd poids de fer glissant le long d'un tube d'acier au centre de la tour. Chaque soir, le gardien du phare devait d'abord pomper 90 litres de pétrole jusqu'à un réservoir au sommet puis remonter le poids toutes les deux heures. Depuis 1927, il fonctionne électriquement. Le faisceau a un angle de plus de 180 ° et est focalisé par des réflecteurs miroirs du côté de la terre. La lumière peut être vue à une distance d'environ 20 miles nautiques (37 km).